Comment se débarrasser des algues moutarde

a neglected unused pool in need of maintenance. a lonely innertube floating on the surface of the green swimming pool.
4.5/5 - (153 votes)

Si la moutarde peut être le condiment idéal pour votre hot-dog, votre sandwich ou votre hamburger, vous ne voulez jamais voir d’algues moutarde, également connues sous le nom d’algues jaunes, dans votre piscine ou votre spa. Si elles ne sont pas traitées, les algues moutarde peuvent faire des ravages sur les surfaces, l’équipement et la qualité de l’eau de votre piscine, mais heureusement, elles peuvent être traitées et évitées. Grâce à des mesures simples, vous pouvez profiter d’une eau cristalline et saine, sans algues moutarde ni risque de réapparition.

Pour identifier, traiter et prévenir les algues moutarde dans l’eau de votre piscine ou de votre spa, suivez les étapes ci-dessous.

Qu’est-ce que l’algue moutarde ?

Avant de traiter votre piscine ou votre spa, nous devons d’abord savoir ce que sont les algues moutarde pour les identifier dans l’eau. Proche des algues vertes, les algues moutarde peuvent être de couleur jaunâtre, jaune-vert ou brune et sont généralement visqueuses. Souvent confondues avec de la saleté ou du sable, les algues moutarde s’accrochent de manière persistante aux surfaces de la piscine, aux luminaires, aux raccords muraux, aux échelles et à d’autres objets, tels que les jouets ou les maillots de bain. 

Les algues moutarde se rencontrent généralement dans les climats chauds, mais elles peuvent se développer dans n’importe quelle piscine ou spa. Malheureusement, les algues moutarde sont courantes et, sans un entretien adéquat de l’eau, n’importe quelle surface de piscine ou de spa peut y être exposée. Les algues moutarde étant résistantes au chlore, il peut être difficile de s’en débarrasser une fois qu’elles ont élu domicile dans votre piscine ou votre spa. Il est important de s’attaquer immédiatement aux algues moutarde car elles peuvent rapidement passer des surfaces de la piscine aux jouets, aux flotteurs et aux maillots de bain. Bien que les algues moutarde puissent être éliminées, vous devez les traiter correctement pour vous assurer qu’elles ne reviendront pas. 

Comment traiter les algues moutarde

Une fois que vous avez déterminé que votre piscine ou votre spa est infesté d’algues moutarde, vous devez prendre des mesures immédiates pour les éliminer. Voici quelques instructions, étape par étape, sur la façon de traiter une poussée d’algues moutarde.

1. Enlevez et lavez vos jouets, flotteurs, etc. 

Tout d’abord, enlevez tous les articles qui ne sont pas attachés à votre piscine ou à votre spa, comme les jouets, les flotteurs et les autres accessoires. Les algues moutarde s’accrochent aux jouets, à l’équipement et aux maillots de bain, et ces articles peuvent continuer à réintroduire les spores dans l’eau s’ils ne sont pas désinfectés.

À lire :  Comment augmenter le pH d'une piscine ?

Désinfectez vos articles à l’aide d’un nettoyant polyvalent qui tuera les algues moutarde sans endommager vos biens, comme le nettoyant polyvalent Clorox. Attention à ne pas utiliser d’eau de Javel ou de nettoyants contenant de l’eau de Javel, car cela peut décolorer vos articles et n’est pas recommandé. Pour vos maillots de bain, utilisez un détergent à lessive sans danger pour les couleurs afin de laver et de tuer les algues moutarde présentes dans le tissu. En outre, les nettoyeurs à aspiration ou à pression peuvent être laissés dans la piscine et seront traités à l’étape 4.

2. Brosser et aspirer les surfaces

Arrêtez la pompe et brossez toutes les surfaces de votre piscine et/ou de votre spa. Ensuite, utilisez un aspirateur pour enlever les débris d’algues moutarde qui sont tombés dans la piscine ou sur le sol du spa. Le brossage permet de détacher les algues moutarde afin de faciliter leur destruction par le choc et leur aspiration. 

Il est également recommandé d’utiliser une brosse à poils métalliques, mais faites d’abord un essai sur une zone pour vous assurer que le plâtre n’est pas endommagé. Pour les piscines en fibre de verre et à revêtement en vinyle, n’utilisez que des brosses en nylon ordinaires. Si les deux méthodes d’aspiration ci-dessus ne sont pas envisageables, passez l’aspirateur pour enlever les débris d’algues moutarde. Les algues moutarde peuvent également vivre dans le filtre, il est donc nécessaire de procéder à un lavage à contre-courant ou à un nettoyage complet du filtre. 

3. Testez et équilibrez la composition chimique de votre eau

Assurez-vous que votre eau est correctement équilibrée, avec un pH compris entre 7,2 et 7,4 et une alcalinité comprise entre 60 et 120 ppm. Une eau de piscine ou de spa équilibrée permet au chlore choc de fonctionner de manière optimale. Pour les piscines extérieures ou intérieures utilisant du trichlore, assurez-vous que les niveaux de ppm d’acide cyanurique se situent entre 20 et 40 ppm. Des niveaux élevés d’acide cyanurique rendent l’assainissement inefficace et peuvent fausser les relevés d’alcalinité, c’est pourquoi il est très important d’avoir des niveaux d’acide cyanurique corrects. 

4. Surchlorer votre piscine ou votre spa 

La surchloration, également connue sous le nom de choc, consiste à ajouter plusieurs fois plus de chlore à l’eau de la piscine que ce qui est normalement nécessaire. Avec la surchloration, le chlore peut « brûler » les composés résistants, les produits chimiques, les huiles et les algues résistantes. Nous recommandons de surchlorer votre piscine ou votre spa avec de l’hypochlorite de calcium, tel que le cal-hypo en granulés, ou de l’hypochlorite de sodium, tel que l’eau de Javel liquide. Pour une efficacité maximale, ajoutez votre produit choc à l’eau au crépuscule ou la nuit et laissez votre filtre et votre pompe fonctionner 24 heures sur 24 jusqu’à ce que les algues moutarde aient disparu. N’oubliez pas de toujours suivre les instructions du fabricant concernant l’application du produit choc dans l’eau de la piscine. 

À lire :  Avantages et inconvénients d’une piscine au sel

En général, les algues moutarde peuvent être éradiquées si la dose de choc de surchloration est de 10 ppm. Mais, comme vous pouvez le voir dans le tableau de la chimie de l’eau fourni par le légendaire Robert Lowry, 10 ppm de chlore ne suffiront pas à tuer les algues moutarde si les niveaux de CYA dans la piscine sont plus élevés. Il convient donc d’appliquer un traitement de choc en conséquence.

5. Équilibrer et nettoyer l’eau pendant quelques jours 

Après la surchloration, continuez à tester et à équilibrer l’eau pendant quelques jours. La quantité extrême de chlore qui a été ajoutée affectera la chimie de l’eau, veillez donc à la rééquilibrer. En outre, continuez à brosser la piscine comme d’habitude pendant quelques jours. 

Si la moindre algue moutarde est réapparue, répétez immédiatement l’opération. La meilleure pratique consiste à éradiquer les algues moutarde, même si la dose de choc de surchloration est à la concentration normale de 10 ppm. Lavez à contre-courant ou nettoyez les masses filtrantes lorsque le processus est terminé et appliquez un algicide proactif dans la piscine pour compléter l’étape finale.

Comment prévenir les algues moutarde 

La bonne nouvelle concernant les algues moutarde, c’est qu’il est possible de les prévenir. Un entretien proactif de l’eau est la clé pour s’assurer que les algues moutarde n’apparaissent pas sur les surfaces de votre piscine ou de votre spa. Pour prévenir l’apparition d’algues moutarde, suivez les procédures d’entretien de la piscine et du spa énumérées ci-dessous.

1. Maintenez l’équilibre chimique de l’eau

Un déséquilibre chimique de l’eau peut causer des dégâts aux surfaces et à l’équipement de votre piscine ou de votre spa. N’oubliez pas de tester régulièrement l’eau et de maintenir les niveaux de pH, d’alcalinité, de dureté calcique, d’acide cyanurique, etc. dans les fourchettes appropriées : 

  • Niveaux de pH : 7,2 – 7,4
  • Alcalinité : 60 – 120 ppm
  • Dureté calcique : 200 – 400 ppm (pour les piscines en plâtre) ou 150 – 250 ppm (pour les piscines à revêtement vinyle et en fibre de verre)
  • Acide cyanurique : 20 – 40 ppm (pour les piscines extérieures)
  • Solides dissous totaux : 1500 ppm ou moins (4500 ppm ou moins pour les piscines au sel)
  • Phosphates : 200 ppb ou moins
À lire :  Quels sont les différents types de bois ?

2. Pratiquer une filtration adéquate

Sans une filtration adéquate, les impuretés peuvent s’accumuler, ce qui augmente le risque de prolifération des algues moutarde. Veillez à faire fonctionner votre système de filtration au moins 12 heures par jour.

3. Nettoyez vos surfaces

Veillez à passer régulièrement l’aspirateur et à brosser les surfaces de votre piscine ou de votre spa. Le brossage de la piscine ou du spa est impératif pour empêcher les spores d’algues moutarde de coloniser les surfaces.

4. Ayez toujours un assainisseur

Maintenez un niveau mesurable d’assainisseur dans l’eau de votre piscine. Pour les piscines et les spas équipés d’un système de traitement Clear Comfort AOP, le niveau de chlore peut être inférieur ou égal à celui de l’eau potable.

5. Circulation de l’eau

La circulation déplace l’eau à travers le filtre, éliminant les particules et les débris de l’eau de la piscine ou du spa. Sans une bonne circulation, le système d’assainissement de votre piscine ou de votre spa, le filtre et les produits chimiques ajoutés ne peuvent pas fonctionner correctement. Vérifiez la circulation de l’eau de votre piscine pour détecter les zones mortes et réglez les raccords des jets de retour muraux de manière appropriée. 

6. Utiliser un algicide

Les algicides sont un moyen efficace et rapide de protéger l’eau de votre piscine ou de votre spa contre la prolifération des algues. Veillez à traiter votre eau de manière proactive avec un algicide. 

7. Nettoyez votre filtre

Le lavage à contre-courant du filtre de votre piscine, également connu sous le nom de lavage à contre-courant de votre piscine, est une étape importante pour garder l’eau de votre piscine ou de votre spa propre. Pour maintenir l’efficacité de votre filtre, envoyez de l’eau à contre-courant à travers le filtre pour expulser tous les débris, mais assurez-vous de suivre les recommandations du fabricant. Si votre piscine est exposée à une charge organique extrême, vous devrez peut-être effectuer un lavage à contre-courant plus fréquemment.  

Vous savez maintenant comment traiter et prévenir les algues moutarde. Vous pouvez donc profiter d’une eau de piscine ou de spa claire et propre – et laisser la moutarde pour les hamburgers du barbecue en plein air.

FAQ sur l’algue moutarde

Comment reconnaître l’algue moutarde ?

L’algue moutarde est relativement facile à reconnaître car elle a une apparence caractéristique. Elle se présente sous la forme d’une couche épaisse et visqueuse, généralement de couleur jaune-vert, qui s’accroche aux rochers et aux objets immergés. De plus, elle produit une odeur de soufre et piquante qui est facilement reconnaissable.

Tags :

Partager :

Transformez votre maison dès aujourd’hui : demandez un devis personnalisé !

Demander un devis gratuit

Notre équipe de partenaires expérimentées est là pour vous aider à concrétiser votre projet de maison. Remplissez notre formulaire en ligne dès maintenant pour recevoir un devis personnalisé et gratuit en fonction de vos besoins et de votre budget.

Retour en haut