11 choses importantes à savoir sur les pelouses en trèfle

pelouse en trèfle
4.1/5 - (190 votes)

Les champs bio-diversifiées de France d’autrefois ont été lentement converties en pelouses monoculturales, composées essentiellement de gazon. À la fin des années 1800, la pelouse bien taillée et esthétiquement agréable est devenue un symbole de richesse. L’invention de la tondeuse à gazon, ainsi que les communautés planifiées conçues par Frederick Law Olmstead (le concepteur de Central Park) et d’autres architectes paysagistes, ont renforcé cette tendance.

Si les pelouses monoculturales manucurées sont belles, elles présentent des inconvénients, notamment celui de priver les pollinisateurs de nourriture et d’habitat et de nécessiter une consommation d’eau, un entretien et un traitement chimique plus importants que ceux requis par une pelouse de trèfle. Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur les pelouses de trèfle et pour déterminer si elles constituent une option viable pour votre espace extérieur.

1. Vous pouvez tondre beaucoup moins souvent avec une pelouse de trèfle

Une pelouse de trèfle n’a besoin d’être tondue que quelques fois par an, alors que la plupart des pelouses ont besoin d’être tondues une fois par semaine. En effet, une pelouse de trèfle blanc ne pousse qu’à une hauteur de 5 à 20 cm. Certains propriétaires aiment tondre leur pelouse à la mi-saison pour la remettre en ordre et faire faner les fleurs. La mise en place d’une pelouse de trèfle tondue 4 à 6 semaines avant les premières gelées peut aider à préparer la pelouse pour l’hiver, mais il n’est pas nécessaire de passer tous les week-ends à tondre comme vous le feriez avec du gazon.

2. Le trèfle nécessite un minimum d’eau par rapport au gazon traditionnel

Non seulement les pelouses de trèfle nécessitent moins de tonte, mais elles ont également besoin de moins d’arrosage que la plupart des graminées. En effet, le trèfle tolère la sécheresse et peut rester vert toute l’année, même dans les zones de rusticité septentrionales.

Le gazon, quant à lui, a besoin d’au moins un centimètre d’eau par semaine. Outre le gaspillage d’une ressource naturelle précieuse – l’eau -, un arrosage régulier et abondant peut entraîner le ruissellement de pesticides et d’autres produits chimiques, qui polluent nos cours d’eau et empoisonnent la faune et la flore. Le trèfle a des racines beaucoup plus profondes que le gazon. En plantant du trèfle à la place du gazon, vous passerez beaucoup moins de temps et dépenserez moins d’argent pour arroser votre pelouse.

3. Une pelouse de trèfle n’a pas besoin d’être fertilisée

Le trèfle étant une légumineuse, il absorbe l’azote de l’air et le transfère dans le sol, où le gaz améliore les plantes voisines et la qualité du sol. Le trèfle est un atout pour les terrains pauvres, et il peut prospérer dans les sols compacts ou mal drainés.

À lire :  Quels sont les différents types de bois ?

Si votre pelouse est un mélange de gazon et de trèfle, le gazon sera plus vert et plus sain et n’aura pas besoin d’être fertilisé. Le trèfle ne nécessite pas non plus d’engrais supplémentaire !

4. Dans les zones très fréquentées, le trèfle n’est pas aussi durable que le gazon. 

En lui-même, le trèfle ne résiste pas bien à un trafic piétonnier intense et répété ou à des terrains de jeu. Cependant, lorsqu’il est mélangé à du gazon, il peut constituer une pelouse solide et supporter un trafic intense occasionnel. Si vous avez une couverture végétale de trèfle blanc, elle peut paraître inégale et dénudée dans les zones très fréquentées. L’un des rares inconvénients du trèfle est qu’il tache davantage les vêtements que le gazon. Un autre inconvénient est qu’il s’agit d’une plante vivace de courte durée et qu’il peut donc être nécessaire de la réensemencer tous les deux ou trois ans.

5. Une pelouse de trèfle n’a pas besoin d’herbicides ou de pesticides.

Le trèfle blanc (ou trèfle de Hollande) évince les mauvaises herbes grâce à ses racines denses et à sa croissance rapide, il n’est donc pas nécessaire d’utiliser des herbicides sur une pelouse de trèfle. En fait, la plupart des herbicides tuent le trèfle, il faut donc les éviter. Le trèfle forme des touffes denses qui s’étendent grâce à leurs racines secondaires et supplantent les dicotylédones, de sorte qu’il agit comme son propre herbicide.

Le trèfle attire également les insectes bénéfiques, y compris les pollinisateurs, et les animaux sauvages tels que les lapins, c’est pourquoi il faut éviter d’appliquer des pesticides sur le trèfle par prudence. L’utilisation fréquente d’herbicides et de pesticides à large spectre (en particulier les pesticides synthétiques) peut être toxique pour les personnes et les animaux et avoir un impact négatif sur les écosystèmes locaux et les cours d’eau.

6. Les semences de trèfle sont très abordables

Les semences de trèfle blanc pour les pelouses coûtent en moyenne 4 euros le kilo. Cela signifie que l’ensemencement de 90 m² peut coûter aussi peu qu’un euros. Si l’on ajoute à cela le fait que le trèfle nécessite peu d’arrosage, de tonte et de lutte contre les parasites, les semences de trèfle pour gazon peuvent constituer une option économique par rapport à de nombreuses variétés de gazon traditionnelles.

7. Les pelouses de trèfle peuvent s’étendre sans nécessiter beaucoup d’entretien

Le trèfle prendra-t-il le dessus sur le gazon ? Si votre gazon est clairsemé ou brun, il est possible que le trèfle prenne le dessus sur ces zones de votre pelouse, surtout si elles sont ombragées. Cependant, comme le trèfle ajoute de l’azote au sol, il est plus probable qu’il aide votre gazon à rester en bonne santé plutôt que d’entrer en compétition avec le reste de votre pelouse.

À lire :  Avantages et inconvénients d’une piscine au sel

8. Avec une pelouse de trèfle, vous pouvez renoncer à l’aération

Le gazon bénéficie d’une aération régulière, ce qui prend du temps à faire soi-même ou coûte cher si l’on fait appel à une entreprise d’entretien des pelouses. Le trèfle étant considéré comme un paillis vivant, il fournit des nutriments au sol et l’aide à résister au compactage. Les racines du trèfle en décomposition laissent des macropores dans le sol. Ceux-ci attirent les vers de terre, qui contribuent à maintenir le sol meuble (et ne nécessitent donc pas d’aération) et à réduire l’accumulation de chaume.

9. Les pelouses de trèfle attirent les insectes utiles

Les pelouses de trèfle attirent les abeilles et autres pollinisateurs, y compris les papillons. Beaucoup de ces espèces sont nécessaires à notre survie, mais leur nombre diminue en raison de la perte d’habitat et de l’utilisation de pesticides.

L’inconvénient est que si vous ou vos enfants avez tendance à marcher pieds nus, il y a un petit risque que vous marchiez accidentellement sur une abeille et que vous vous fassiez piquer. Pour éviter cela, plantez du microtrèfle, qui produit moins de fleurs que le trèfle blanc de Hollande, ou tondez avant que les fleurs n’éclosent. Cependant, le fait de faucher les fleurs annule l’avantage de fournir de la nourriture et un abri aux pollinisateurs.

10. Le trèfle est plus tolérant à la sécheresse et à l’ombre que la plupart des graminées

Selon la région, le trèfle est semi-persistant ou persistant et a tendance à prospérer en plein soleil ou à l’ombre partielle. En revanche, certaines graminées brûlent sous le soleil d’été, tandis que d’autres s’étiolent à l’ombre partielle.

Le trèfle blanc est un couvre-sol modérément tolérant à la sécheresse si les plantes sont espacées. S’ils sont plantés trop près les uns des autres, ils ont tendance à se faire concurrence pour l’eau. Dans ce cas, elles ne se portent pas aussi bien pendant les périodes de sécheresse. C’est l’une des raisons pour lesquelles le trèfle est si efficace lorsqu’il est mélangé à de l’herbe. Le trèfle fournit de l’ombre au sol, ce qui réduit l’évaporation de l’eau et aide l’herbe à survivre pendant les périodes de sécheresse.

11. Le trèfle est doux sous les pieds et ne se décolore pas à cause de l’urine des animaux domestiques

Le trèfle est doux et frais, offrant un « tapis » aux marcheurs pieds nus. Cela favorise la mise à la terre, dont les études montrent qu’elle est bénéfique pour la santé humaine, car la connexion électrique avec la terre restaure le système immunitaire, tout comme le font les antioxydants. L’odeur sucrée qui émane des fleurs est encore plus séduisante.

À lire :  Comment protéger les plantes du gel ?

En outre, lorsqu’un chien doit s’en aller, il doit s’en aller. Alors que l’urine de chien peut décolorer la plupart des graminées, le trèfle n’en est pas affecté et reste vert et attrayant.

Types de trèfle pour les pelouses

À quoi ressemble le trèfle ? Il existe de nombreux types de trèfle, dont la plupart ont un aspect similaire. Chaque tige de trèfle porte trois petites feuilles en forme de pétales (quatre si vous avez de la chance !) avec un « V » ou un croissant blanc. Voici deux des variétés de trèfle les plus faciles à entretenir pour les pelouses.

Trèfle blanc

Le trèfle blanc, également appelée Trifolium repens ou trèfle de Hollande, cette variété pousse généralement plus haut que le microtrèfle. C’est la semence de trèfle la plus populaire pour les pelouses, mais elle peut également être plantée comme culture vivace de couverture, comme couvre-sol ou pour le contrôle de l’érosion. Les fleurs rondes, blanches et odorantes qui lui sont familières parsèment le paysage d’une pelouse de trèfle.

Microtrèfle 

Cette variété naine de trèfle blanc de Hollande pousse plus bas, avec des feuilles plus petites et moins de fleurs que son parent. Contrairement au trèfle de Hollande normal, il ne pousse pas en touffes, croît plus lentement et est moins agressif lorsqu’il s’agit d’évincer d’autres plantes.

Comment planter une pelouse de trèfle

Bien que le trèfle puisse parfois se réensemencer de lui-même, il est utile de savoir comment le planter, d’autant plus que vous devrez peut-être le replanter tous les deux ou trois ans.

Commencez au début du printemps (de la mi-mars à la mi-avril) pour que les graines de trèfle aient le temps de s’établir avant l’arrivée du froid. Suivez les étapes suivantes pour obtenir une pelouse de trèfle :

  1. Si vous voulez une pelouse entièrement composée de trèfle, enlevez l’herbe de votre pelouse pour éliminer la concurrence. Si vous souhaitez une pelouse mixte, semez le trèfle au-dessus de l’herbe.
  2. Ratissez ou grattez la surface de l’endroit où vous voulez planter.
  3. Semez les graines de trèfle à raison d’environ 6 à 8 onces par 1 000 pieds carrés. Les graines étant petites, faites de votre mieux pour maintenir ce niveau de distribution sur votre pelouse.
  4.  Arrosez légèrement ou vaporisez le sol après le semis et régulièrement jusqu’à ce que le trèfle s’établisse.
  5. Ne fertilisez pas votre pelouse de trèfle, ce n’est pas nécessaire.

Tags :

Partager :

Transformez votre maison dès aujourd’hui : demandez un devis personnalisé !

Demander un devis gratuit

Notre équipe de partenaires expérimentées est là pour vous aider à concrétiser votre projet de maison. Remplissez notre formulaire en ligne dès maintenant pour recevoir un devis personnalisé et gratuit en fonction de vos besoins et de votre budget.

Retour en haut